26 juillet 2015

Et de 3!

On se répète un peu mais.... que ça passe vite! Et oui, déjà trois ans pour le p'tit loup.
Comme l'année dernière, on se retrouve à Omblèze pour fêter ce double anniversaire.

La chemise est de rigueur en ce grand jour!
 Une belle tablée, de 3 à 90 ans :
 Bon anniversaire Hugo et PapiYo :
 Content d'avoir eu sa peluche renard qu'il réclamait tant ;-)

Et qu'est-ce qu'on fait de beau à cet age?
On boit son chocolat dans un bol :
On pêche les truites dans la Gervanne :
On fête aussi son anniversaire avec ses copains! Timéo, Chloé et Agathe, qui n'est pas sur la photo :


Du coté des parents, on a profité d'un créneau garde samedi pour aller faire un petit tour de vélo bien rafraichissant! Depuis le temps que Marco me parlait de ce tour dans la Gervanne, cet été caniculaire semblait tout adapté ;-)
Ancien sentier qui descend vers la Gervanne depuis Plan de Baix :
 On a eu le droit à au moins 20 traversées, ça lave les chaussures :-)
 Nous aussi on a fait les touristes à la Druise :

18 juillet 2015

Classic' Serre Poncon

18-19 Juillet : collective au lac
Participants : beaucoup de monde, trop pour énumérer!

Depuis la naissance d'Hugo, on n'a pas eu l'occasion de refaire une collective à Serre Ponçon.
Comme d'hab, Maud prend les rennes de l'organisation et c'est donc à 17 adultes et 7 enfants/bébés qu'on se retrouve au camping municipal des Crots.
Au programme des 2 jours, du VTT pour certains, de la planche pour Maud, des baignades pour quasiment tout le monde et enfin surveillance des loulous pour ceux qui restent ;-)
Encore une bien sympathique session, avec de plus en plus de monde et surtout, de plus en plus de petiots!

Samedi
Hugo, qui ne lachera pas Chacha d'une semelle tout le weekend:
 Maud, qui a profité des 5 minutes de vent tournant du weekend :-)
 - "Dis, tu dors Justine?"
Pendant ce temps, du coté des VTTiste,
Arrivée des "pédaleurs", avec assistance pour certains ;-)

Petit picnic :
 Les virages du Widman :

Dimanche
Comme il faut quitter le camping avant midi, on délocalise toute la petite troupe autour du lac de St Apollinaire.
Picnics des grands enfants :
 Pendant que les parents indignes partent rouler :
 Seb applique la tactique du mimétisme, ça n'a pas l'air de marcher des masses ;-)
 Milly fait la nounou :
 Les trois fripouilles :

11 juillet 2015

Feu d'artifice au Grand Paradis

11 au 13 Juillet : Mini raid autour du Col du Nivolet

Ce mois de juillet caniculaire pousse vers les grands sommets. On fait donc les parents indignes et c'est en tête à tête qu'on part pour 3 jours en direction de Cérésole Reale.
Ca fait quelques années qu'un topo nous fait de l'oeil : le sentier du roi, qui part du Col du Nivolet et qui file vers le versant piémontais. Marco me propose de le faire en version "mini raid", avec nuit au refuge et un petit Taou Blanc au passage ;-)
Le créneau est là, il ne faut pas le rater!

On décolle donc de Cérésole le samedi après-midi pour une montée sur route jusqu'au refuge. Les sacs sont lourds, la montée est rude... Mais une fois là-haut, c'est "pas tant pire" comme on dit par chez nous.
Le Taou Blanc, objectif du dimanche, en ligne de mire :
 Le refuge :
La bonne surprise c'est que, comme le refuge est plein, on a le droit à "la chambre qui n'existe pas" :-) A la place du dortoir, le gardien nous propose une petite chambre avec même un lavabo. Trop la classe!

Pour le dimanche, on part tranquillement pour le Taou. A partir du col, on a que 1000m de deniv' à faire donc on n'est pas pressé. On peut en profiter pour faire plein de photos. Faut dire que le cadre s'y prête plutôt bien.
De la haute montagne de rêve :-)



Lundi, il nous qu'à "descendre" jusqu'à Cérésole. Mais avant, va quand même falloir passer 2 cols (2900 et 3000).
La journée commence par une petite descente, splendide:
Après une magnifique traversée, on arrive au premier col :
La descente sera, comment dire... ardue!
Après le deuxième col, c'est tout simplement magique. On est seul au monde :


On laissera quelques forces dans la dernière montée mais le mélézin qui nous attendait derrière valait bien quelques suées.
Bien content les MarcoYo d'avoir retrouvé les hauts sommets ;-)