15 août 2006

Ombleze, c'est balèse!

Après ce week-end pluvieux, il fallait aller chercher le soleil. Marco nous ayant proposé de le rejoindre à Omblèze (il parait qu'il fait toujours beau là-bas...), on ne pouvait pas rater l'occasion!
Départ donc lundi en fin d'après-midi, direction la Drôme!
Tout s'annonce plutôt bien:
- Les bières sont au frais
- Les vélos en cours de réglage

- Les gateaux au chocolat au four

- Les magrets sur le barbec et la clairette au fond des verres (quoi que)!

Après une bonne nuit, tout le monde est prêt... enfin presque. Cricri et Marco, vous n'auriez pas oublié quelquechose????

Au programme du jour, deux boucles avec retour à la maison pour le pic-nic. Yabon, ça fait toujours ça de moins à porter!

La montée se fait tranquille. Ca permet de faire la maline, sur le gros vélo de 14,5 kg.

A la descente, ben, on a pas trop le temps de faire des photos. Il parait qu'on n'est pas là pour acheter du terrain. De toute façon, c'est un peu trop cassant par ici :-)) D'ailleurs Christophe nous fait une bonne démo du passage de marche:

Arrivés à la maison, le sauc' nous attend de pied ferme. On ne se fera pas prier... On a failli pas repartir après manger. Faut dire qu'on était bien sur la terrasse. Puis finalement, on s'est décidé. Et là, il n'a pas fallu trainer. Même pas le temps de faire la moindre photo...

Les nuages sont arrivés à grands pas, nous laissant tout juste le temps de finir...

Pour nous remettre de nos émotions, un bon 4 heures nous attendait. D'ailleurs, le cake du Berny avec du Nutella, hum, trop bon!

Voilà, c'était bien cool...

14 août 2006

S'il ne fait pas beau....(suite)

.... tu trimes chez Yoyo (PPD's copyright!).

Encore un bon week-end.... pluvieux! Alors, pendant que certains sont allés chercher le soleil plus au sud, il y en a des qui bossent.

Alors, on a:
- Le conducteur de "Cuit-vapeur":

- Le forçat de la peinture:

- La cureuse de carcasse:

- La CHEF de chantier perchée:

Enfin, heureusement, on peut toujours lever le coude ;-)

Allez, on y croit! Le week-end prochain, il fera beau.

08 août 2006

Le Mardi, tout est permis!

La maxime pour cet été c'est "Si t'es pas allé au Fourchu, t'es foutu!".

Donc, en ce mardi, la venue de 2 vendéens va être l'occasion d'aller trainer les crampons là-haut.
Super, d'autant plus que Skratt me prête son Spé tout neuf pour l'essayer! Le rendez-vous est donc donné à La Paute. 12 VTTistes dont.... 1 seule fille, moi :-( Y'a des fois, je me dis que je dois être un peu fada....
Ca part vite, toute la première partie se fait sur la route. Une fois à Ornon, une belle piste nous attend... et les premiers ennuis mécaniques commencent! Squal a une crevaison lente-rapide. Il décide de changer de chambre et en profite pour litteralement l'exploser en voulant la gonfler!

Quelques mètres plus loin, c'est Vinc qui casse sa chaîne. Peut être un peu bourrin le garçon??
Puis arrive le moment tant attendu du portage. A chacun sa technique...Ca monte efficace. L'arrivée sur le plateau est vraiment sympatoche. Y'a pas à dire, la montagne, "ça l'fait"!

Ha, j'ai oublié de dire que l'objectif du jour, c'est quand même de se baigner dans le lac Fourchu! Alors, on ne traine pas en route parceque des petits nuages pourraient nous faire rater le coche.

On a un invité de marque: Monsieur le Dinosaure Rose! L'eau doit être à tout casser à 12° mais c'est pas grave, on ne va quand même pas renoncer, BDM.

Il fallait voir la tête des randonneurs... Dino a même eu le droit de faire un tour de Santa Cruz:

Pour le coup, un peu plus et on nous envoyait les gars en blouse blanche ;-)

La descente est de toute beauté. A croire qu'elle a été faite pour le VTT. Je passerai sur les crevaisons( Seb et Eric), chaine et déraileur (encore...) cassés par Marco. Tout le monde se sera régalé!

Une fois de retour à la voiture, brioches vendéennes, rigolettes nantaises et bières seront là pour terminer cette grande journée de délire et de VeuTeuTeu, comme on les aime.

Pour finir, The vidéo of the Debiles:
ICI

06 août 2006

Y'a du neuf!

En ce dimanche, il y a du neuf du coté du GSM! Un Meta 5.2 pour Ingrid et un LP130 pour Etienne. Une petite virée à Saint-Nizier est idéale en ce dimanche maussade. C'est l'occasion aussi de rouler avec notre "chef canyon" Thierry.
Alors sur le parking, ça teste et ça observe dans tous les sens:
Même le porte-bidon en a la tête à l'envers :-)

On n'est quand même là pour rouler un peu!


Participants: Ingrid, Régine, Skratt, Berny, Etienne, Thierry

05 août 2006

S'il ne fait pas beau....

En ce samedi bien pluvieux, j'ai réussi à débaucher quelques esclaves pour avancer mes travaux!
Donc au programme, pas de vélo mais on a commencé à instaurer une nouvelle charte liée au mauvais temps. Ce qui donne: "S'il ne fait pas beau..."
- Scies du placo.


- Laisses tomber le vélo.

- Casses les carreaux.

- Arrêtes VITE l'apéro!

Un grand merci à tous, on a bien avancé!

Participants: Lyliane, Skratt, Antoine, Berny et PPD.

01 août 2006

Cerces dérailleurs solides.....

Avec la canicule qui a sévit sur Grenoble, il était HORS de question de rester là pour le week-end. Suite à un échange avec Marco, un tour semblait s'organiser dans les Cerces.
Mais c'est parfait, ça: altitude, paysages de rêve et descentes prometteuses, faudrait être fou pour passer à coté!
Donc, reste plus qu'à motiver le PPD... et à taper l'incruste chez GrenobleVTT :-)

Alors, il faut savoir que "organiser, c'est tricher" donc, c'est le vendredi soir vers 22H00 que le week-end se profile, au cours d'un barbec "grande classe" chez Damien.

Samedi 29 juillet: le col du Granon
Le rendez-vous est à 8h30 au péage de Vizille. Tout le monde est là, mais on ne décolle pas tout de suite. Ca commence à parlementer pour savoir ce qu'on va faire.... Bon ben, on décidera à Monetier.
Une fois là-bas, ça papotte autour de la carte "c'est mieux en partant de là", "ha oui mais cette descente, je l'ai faite l'autre jours", "etc,etc...".


Finalement, un consensus est trouvé. Ce sera le Col du Granon avec descente sur le Val des prés. La montée est vite avalée. Faut bien rattraper le temps perdu. Une fois au col, petit apéro tranquillou puis pic-nic bienvenu!

Le début de la descente en free-ride est trop top: Les passages de ravines sont sports mais ça passe.

La suite de la descente n'est pas à la hauteur de nos espérances mais bon, on va pas se plaindre!

Et puis tout d'un coup, dans une portion bien sympatoche, c'est le drame! Vinc' explose sont dérailleur. Il sera obligé de finir en single speed...

Un passage par le bouclard du coin va quand même lui permettre de sauver son dimanche!

Bon, c'est pas le tout mais il va falloir penser à se laver. Pas de soucis, il y a la Guisane et son eau à... je sais pas combien mais pas beaucoup :-) Ensuite, petite bière pour certains et Magnum pour d'autres. Jip et Marika nous abandonnent pendant qu'on va chercher notre coin de bivouak.

La soirée sera bien cool. Squal reçoit à l'hunanimité le titre de "Organisateur de pic-nic d'Or". Coucouche-panier pas trop tard avec tentes ou belles étoiles suivant les genres.

Dimanche 30 juillet: le tour du Grand Galibier

Au programme du jour, un super topo nous attend: le tour du Grand Galibier. Dénivellé annoncé de 2000m. Va falloir que le petit dej' soit à la hauteur. Pas de soucis à se faire :-)

Le temps d'avaler tout ça, on décolle sur les coups de 9h00. Vu ce qui nous attend, on n'est pas prêt de rentrer....

La première montée se fait tranquille jusqu'au col du Galibier.

Au sommet du col, on retrouve la foule: voitures, motos, cyclos, pfeu, y'a vraiment trop de monde par ici.... Mais le panorama n'est pas tant pire et donne des idées à certains:

La descente qui nous attend est tout simplement génial. D'abord, du free-ride pour éviter la route du Galibier,Marco en profite pour exploser sa patte de dérailleur. Heureusement qu'il en a une en stock dans son sac...

puis un single dans une vallée désertée par la horde de touriste! Genial.

Pause pic-nic puis c'est reparti. C'est pas le tout mais on n'est pas d'ici, nous :-) Il nous reste quand même la moitié du dénivellé à faire...

Un petit bout de bitume puis nous voilà sur la piste militaire menant jusqu'au fort des Rochilles. On en prend plein la vue. Sommets, lacs, marmottes, halàlàlà, le bonheur :-)

On poursuit notre chemin pour arriver au tant attendu lac des Cerces. Il faut toujours que certain(e)s se fassent remarquer:

Les heures tournent vites et si on veut rentrer avant la nuit, va pt'être falloir penser à y aller! Une dernière montée (de toute beauté) jusqu'au col de Ponsonnières puis la descente nous tend les bras. Que dire.... technique à souhait, pas du tout fréquentée, ça pourrait ressembler au bonheur ça :-)) Si ce n'est que pour la deuxième fois de la journée, Marco explose le dérailleur! Le come-back est difficile ;-)

On arrive à la voiture vers 20h00. Le temps de faire une petite collation (et de finir les restes au passage) et on rentre sur Grenoble.

Voilà un week-end qui compte avec du vélo top moumoute, une ambiance d'enfer, un temps radieux (vive la biafine!)... en gros, vivement le prochain ;-)

Avec la participation d'Amanda, Faby, Marika, Damien, JIP, Marco, PPD, Squal et Vinc.